Imprimer

Les sites commémoratifs et les mémoriaux

 

Les fortifications et les forteresses ont principalement une fonction militaire. Ils ont construit pour de tenir à l’écart des attaquants et plus tard utilisés pour la détention de prisonniers. Donc, beaucoup des monuments sont connecté avec une histoire longue des combats militaires et des tragédies humaines.

 

Aujourd’hui les sites commémoratifs, les mémoriaux et les expositions nous rappellent des tournures d’histoire fatidiques. La ruine de la vielle ville et forteresse de Kostrzyn nad Odra (PL) est dans le même état où elle était quittée après les combats militaire entre l’armée allemande et l’armée rouge en 1945.

 

La ville idéale fortifiée Terezin (CZ) est le mémorial le plus important pour les crimes de l’Holocauste de la Seconde Guerre mondiale. Aussi château Sonnenstein à Prina (D), Fort Nr. IX à Kaunas (LIT) et Fort Breendonk à Willebroek (BEL) se traitent l’Holocauste comme mémoriaux et sites commémoratifs. Au fort Huy (BEL) on peut monter en téléphérique. Là il y a entre autres le musée de Résistance et le camp de concentration avec 11 chambres d’exposition au totale.

 

75 ans fin de la Seconde Guerre mondiale aux forteresses, 2020

La fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945 s’est passée en Europe dans les fortifications hautement compétitives du 20ème siècle et aussi dans les vieilles fortifications. Si la libération, la destruction ou un refuge pour la population civile – les fortifications ont influencé la destinée de beaucoup de humaines.

 

Pour l’année de commémoration 2020 le réseau européen pour le tourisme et le marketing des fortifications organise une initiative commémorative avec des partenaires différents pour sensibiliser la publique pour cette partie de l’histoire dans les fortifications. En cadre de cette initiative, les événements de l‘éducation et de commémoration dans les fortifications présentent et transmettent les moments historiques et leurs relations. more information