Imprimer

Château fortifié

Modernisation des fortifications médiévales

 

Château médiéval qui a été complété ou reconstruit avec des fortifications modernes (remparts, tours, bastions, etc.) après l'apparition des armes à feu. (ex : Fort Herrmann, Narva, Estonie - voir image ci-dessus).

 

Burg-Breuberg_DE.jpg Festung-Akershus_Oslo_FI.jpg

 

Au Moyen Âge, durant un millier d'années, l'arc et la flèche dominaient, tandis qu'à partir du 15ème siècle, les combats se sont déroulés avec des canons et des armes à feu. Les fortifications des châteaux ne résistent pas aux canons et armes à feu. De nombreux seigneurs de châteaux en Europe centrale ont ainsi été contraints de reconstruire leurs remparts et leurs tours de manière à pouvoir installer des canons et utiliser des armes à feu. Des fortifications à bastions ont ainsi été introduites dans les fortifications historiques.

 

Cela a donné lieu dans diverses fortifications à d’intéressantes combinaisons architecturales, médiévales et modernes qui ne sont souvent pas reconnaissables au premier coup d'œil. De nombreux châteaux forts de ce type se trouvent dans le sud-est de la Pologne ou dans le Bade-Wurtemberg. Il y a tout juste 150 ans, la dynastie des Hohenzollern (empereurs allemands) a fait construire le siège de leur résidence familiale, le « Burg Zollern-Alb », qui est leur dernier château-fort ; aujourd'hui, c'est un pôle d'attraction pour les visiteurs, qui bénéficie d'une vue magnifique sur la région souabe.

 

En particulier en Autriche, en Hongrie et en Slovaquie actuelle, les batailles séculaires contre les Turcs ont donné naissance à des châteaux fortement fortifiés, tels que par exemple le château de Forchtenstein ( Autriche), le château de Nitra ( Slovaquie) ou le château de Hollókő ( Hongrie). Ailleurs, des châteaux ont également été agrandis et renforcés comme par exemple le château de Hochosterwitz (Autriche) ou le château de Breuberg (Allemagne).

 

Burg-Hochosterwitz_AT.jpg Burg-Hohenzollern_DE.jpg Hardenburg_Bad-Duerkheim_DE.jpg