Palais Fortifié

Architecture de la forteresse décore les palais

 

Une résidence équipée des éléments fortifié pour la protection des attaquants ou comme élément de décoration architectural. (Exemple palais Fürstenstein, Pologne, voir ci-dessus).

 

Pendant la Renaissance les princes d’Europe étaient en compétition les uns avec les autres construisant des palais et des châteaux magnifiques. En même temps il s’est développé un risque de la chute à cause de beaucoup de guerres. Ça formait une combinaison particulière de l’architecture des palais et les éléments fortifiés.

 

 

Des façades richement décorées, des jolis parcs et des jardins généreux, entouré des bastions équipés des canons, des murs massives et des portes d’entrée avec embrasures. Sur le nom italien « Palazze en Fortezza » ils combinent la force militaire et la splendeur féodal sans se mélanger les deux.

 

Des exemples magnifiques en Allemagne sont les palais Hartenfels à Torgau, Sonnenstein à Prina ou palais Eichstätt (Fort Willibad). Des autres exemples sont des palais à Saumur (France), Pardubice (République Tscheque), Fürstenstein à Książ (Pologne), Helsingor (Danmark), Örebro (Suède) et Pidhirci (Ukraine). Mais aussi les palais à Jülich (Allemagne) et Krzyztopor (Pologne) sont inclus dans une architecture des citadelles magnifiques.

 

Au 19e siècle le besoin de protection n’était plus la raison pour fortifier des palais. Quelques châtelains ont ajouté des éléments fortifiés comme décoration d’architecture et comme charme de contraire. C’était à la mode de donner une apparence « vieux » et « fortifié » aux palais comme un signe d’histoire riche supposé et nostalgie sentimentale. Ces contraires d’architecture offrent passion et une nouvelle vue à l’histoire aux visiteurs.