Citadelles

Forteresse dans la forteresse

 

Partie indépendante, souvent géométrique, avec 4 où 5 bastions et spécialement fortifié d‘une ville fortifiée ; dernière possibilité de rétraction pour les défenseurs. (Exemple ‘s-Hertogenbosch, NL, voir ci-dessus)

 

La citadelle (italien Citadella « petite ville ») formait un autre bastion comme une « île » fortifiée à l’intérieure d’une fortification. C’était conçu pour le déploiement du militaire et pour assurer la défense des troupes pendant une plus longue période. Des citadelles sont construites comme un rectangle ou un pentagone, équipées avec bastions aux coins et comme fortification additionnelle souvent construit où on attendait la charge majeure d’attaque ou où on a vu un point faible.

 

 

Des exemples impressionnants sont Alessandria et Parma en Italie du Nord ou Wesel, Jülich, Berlin-Spandau en Allemagne. Aussi Rome (Château Saint-Ange), Jaca ou Pamplona en Espagne, Bayonne, Lille ou Besancon en France, Copenhague en Denmark, Diest en Belgique ont des citadelles fascinantes.

 

Le clergé a aussi contribué à l’architecture de forteresse. Les évêques de Mainz ont construit la citadelle à Mainz comme une résidence aussi comme la citadelle Petersberg à Erfurt (Allemagne).