Du Limes au rideau de fer

L‘histoire d’architecture fortifiée

Pendant tout ce temps les gens essayent de protéger leurs possessions contres des attaques extérieurs. L’histoire va des fortifications en bois simples et des buttes vielles de plusieurs millénaires aux camps de l’armée et des systèmes de fortification nationales des Romains et plus tard aux murs médiévaux de ville et leur développement aux remparts et bastions, fortifications, systèmes de fortification et des lignes de défense comme la Grande Muraille de Chine ou le rideau de fer – Comme le développement des armes, les fortifications doivent être développer continuellement.

 

L’architecture fortifiée avant le 16e siècle

 

L’innovation les plus importante d’architecture fortifiée s’est développée avec l’introduction des armes de poudre, contre lesquels les châteaux médiévaux et les murs n’offraient pas beaucoup de protection. Depuis le 15e siècle des architectes italiens développaient des constructions pour utiliser des armes à feu comme des embrasures ou des emplacements pour des canons. La modification et partiellement le remplacement des murs et des tours du château aux bastions énormes, aux maçonneries forts avec des douves profonds, adapté à la balistique des projectiles a commencé.

 

Dès ces instant, l’architecture est suivie l’artillerie qui s’est développés très vite. L’architectes affrontent la force de pénétration croissante et la portée avec des murs plus forts et des fortifications plus grandes, mais aussi avec art et richesse créative de la construction.

 

L’architecture fortifiée après le 16e siècle

 

Comme une des premières villes, Dresde s’équipé avec une telle fortification bastionnée complète autour de 1500, que Napoléon a utilisé 250 ans plus tard pour des séjours fréquents pendant ses campagnes militaires.

 

Les nouvelles villes idéales fortifiée comme Karlstadt (Karlovac / Croatie), Palmanova (1593, Italie), Theresienstadt (Terezin / République Tchèque) ou Neuf Brisach (France) sont un point fort de l’architecture fortifiée en Europe.

 

Au début du 19e siècle, l’artillerie moderne a contraint la construction des systèmes de fortifications plus grandes, qui s’étendent sur des régions entières et dont les extensions se sont situées plus de 5 km avant les colonies. Ici sont immortalisés :

• La Prusse à Thorn et Poznan [PL]
• L’Autriche à Cracovie et Przemysl [PL]
• La Russie à Modlin et Varsovie. [PL]

 

Encore une fois réagissant aux développements de la technique des armes, les fortifications ont disparu plus es plus dans les sous-sols et les massifs montagneux. Très impressionnant entre autres est la Ligne Maginot française de la fin des années 1920 ou le bunker des grandes alliances militaires. Des installations frontalières comme le mur d’Atlantique ou le rideau de fer sont des témoignages d’un temps où l’existence de peuple européen était menacée. C’est aussi pourquoi ces témoignages doivent être préservés et leur message communiqué.